lundi 11 mai 2009

Les Galets, le 30 avril

Nous sommes retournés le 30 avril aux Galets pensant y trouver la carte d'été... Malheureusement ce n'était pas encore le cas, mais cela ne nous a pas empéché de nous faire plaisir!

Alors, tout d'abord la mise en bouche: il s'agissait d'un sorbet de bettrave sur une mousse de céleri...étonnant et délicieux! Et beau aussi, agréable à oeil et au goût une belle réussite!


En entrée, Olivier a pris à nouveau le foie gras maison, qui ne change pas en présentation, donc je ne l'ai pas pris en photo... Par contre, moi, j'ai choisi le homard et sa rémoulade fraîcheur...(J'avoue ne me souviens plus de l'intitulé!) C'était délicieux, comme d'habitude, le homard était cuit à perfection, la rémoulade était extra...croquante, pleine de saveurs, les germes de bettraves cachaient des feuilles de mâche, le tout avec un assaisonnement extra... La petite sauce crémeuse aux éclats de noisette...Un vrai bonheur!

Pour les plats, Olivier a pris encore une fois la pèce de boeuf:"Pièce de contre filet de boeuf saisie en croûte de mignonette et gros sel, un jus au marsala"


Moi j'ai choisi le ris de veau: "Ris de veau revenu au coin du piano, servi croustillant, un jus de veau au citron vert". Une fois de plus extra!!!! Moi, j'adore!!!


Pour le fromage nous avons choisi la même chose: "Le camembert rôti croustillant, un caramel d'infusionde poivre de Penja". D'habitude je n'aime pas trop le camembert chaud, mais ça me donnais envie et je n'ai pas regretté! Très bon, très croustillant, superbe assaisonnement pour la petite salade...


Nous avons eu droit tous les deux au pré-dessert (normalement j'étais la seule à y avoir droit par rapport à mon menu): Macaron à la rose, crème type chibouste à la rose et glace à la violette...Un pur bonheur! Absolument extraordinaire! Je dis souvent qu'il y a des fanatsmes culinaires, là il s'agit d'un orgasme culinaire...Le chef nous a dit que son pâtissier a travaillé chez Hermé et donc ses macarons en sont largement inspirés... Je ne m'en suis toujours pas remise!


Pour nos desserts Olivier à choisi la tarte aux pommes et son caramel d'Isigny et sa glace au lait brûlé:Quant à moi, j'ai pris un dessert au chocolat (je ne me souviens plus non plus de l'intitulé exact, désolée...) accompagné de sa glace légèrement anisée (qui m'a été changée pour de laglace vanille parce que j'aime pas l'anis) et son lait concentré sucré. Le chocolat était succulent!

Le café et ses mignartises:

A noter les très bons cannelés et le sirop de coquelicot pour faire un petit diabolo...

Et pour arroser le tout un très bon Condrieu (Côtes du Rhône blanc) servi en carafe, pas courant pour un blanc:

Et juste pour le plaisir des yeux, regardez moi le millisime de cette bouteille de champagne qu'on nous à montrer:Oui! Vous avez bien lu 1943!!! Incroyable, non???

Et un "petit" whisky que nous avons eu la chance de goûter; digne d'un ecxellent cognac!

Voilà...encore un grand moment culinaire! Merci M Cauchye, maître cuisinier de France, chef des Galets pour ces belles choses et ce magnifique moment!

4 commentaires:

Hélène a dit…

Quel festin !

Rosa's Yummy Yums a dit…

Un magnifique repas! Wahou!

Bises,

Rosa

stef de fla a dit…

Il faut reconnaître que c'est beau. Mais le prix ça donne quoi? C'est indécent de le dire?

Karyne a dit…

Même pas peur pour les prix!

Menu d'Olivier: 36€
Mon menu: 50€

L'apéritif nous a été offert, c'est 10€ le cocktail

Le café est à 4€

Le vin, je ne sais plus mais là oui c'est un prix indécent...mais Olivier choisi des grands vins...

C'est un rapport qualité prix correct quand on connait la qualité de la table et que c'est un gastro qui cherche à récupérer son étoile perdue depuis...plus de 10 ans! Par exemple on paiera le même prix dans le Bistrot de Gill l'étoilé de Rouen qui n'est que son bistrot!!!!
Chez Gill le 1er menu doit être à 55 et le 2e à 75..