samedi 13 avril 2013

Brûlot charentais



Le brûlot charentais est une manière toute particulière de servir le café en fin de repas. Elle est tout particulièrement appréciée des anciens et fait son petit effet surtout sur les tables des cérémonies. Le principe est très simple : on utilise une tasse et une soucoupe particulières avec des anses sur dimensionnées pour ne pas qu'elles chauffent. 


On sert un café froid dans la tasse. On prévoit un support pour reposer la tasse une fois la manipulation finie.


On pose plusieurs sucres dans la soucoupe et on verse la "blanche"... La blanche est en fait le résultat de la première distillation pour le Cognac. Les puristes vous diront que la blanche est l'eau de vie issue de la 2e distillation et pas encore vieillit... On dira que cela dépend des maisons mais surtout ce doit être un "Cognac" à 60 ou 70°C pour que ça puisse s'enflammer.


La coutume veut qu'on éteigne les lumières et qu'on allume l'alcool.


On laisse brûler l'alcool jusqu'à ce que cela s'éteigne tout seul.


J'ai fait une petite vidéo où vous pouvez entendre notre hôte qui donnait quelques détails supplémentaires.

video

Quand l'alcool est complètement brûlé le café est sensé être chaud, on verse le sucre et le liquide obtenu dans le café et on déguste.

Alors, j'ai goûté et personnellement ça ne m'a pas plu. Mon homme a bu son café en entier mais a reconnu qu'il a goûté mais qu'il court pas après...Notre hôte a reconnu que c'est très particulier, que ça plait ou ça plait pas...

C'est quand même un moment où le temps suspend son vol et rien que pour ça c'est bien sympa. Si on vous en propose un essayez, ça vaut le détour. Et les traditions ça a du bon aussi !

Aucun commentaire: